Comme chaque année, les élèves de l’Immaculée  ont multiplié les activités autour du goût.

Cette année,  crise sanitaire oblige, la semaine du goût a connu  un goût d’inachevé.

En effet, en raison du protocole et des règles sanitaires, les élèves n’ont pu éveiller leurs

papilles avec de nouvelles saveurs.

Mais c’était  sans compter sur  la motivation des élèves et des enseignants.

D’autres animations  et activités ont  donc eu lieu :

Les élèves de CE1/CE2 ont rencontré un Parent d’élève restaurateur.  Il  a répondu aux  

questions  très pertinentes des enfants, préparées en classe en amont ,sur sa profession. De

nombreuses  autres questions sont venues spontanément.

Monsieur BAUDOUIN, restaurateur local du Lion d’OR a présenté  son métier comme de l’art.

Il a su capter l’attention des enfants et communiquer sa passion du métier.

A l’issue de cette rencontre, tous les enfants voulaient devenir chefs restaurateurs !

En parallèle une réflexion autour du repas à la cantine a été menée tout au long de la

semaine : BIEN ETRE et BIEN MANGER.

Les élèves ont émis des idées et des souhaits sur  la cantine. Pour eux, un espace calme et

beau est important.

Une réflexion autour du bruit et de la nuisance sonore a également a été menée. Une

rencontre avec le personnel de service a eu lieu pour connaitre le ressenti de ces derniers et

comment ils vivaient ce temps de cantine où les décibels explosent parfois !

Le tri sélectif des déchets va se poursuivre et une sensibilisation par les collégiens aux plus

jeunes aura lieu.

De plus, chaque classe de la maternelle au Collège va se réapproprier l’espace en exposant 

ses propres productions plastiques variées  allant de la nature morte, au  street ‘art...

Avec toutes ses actions  nos élèves pourront chanter :

« Je préfère manger à la cantine ….. »

PA130058PA130060PA130063